• 31 mars : manifestation pour l'occitan à Toulouse

    Le 31 mars, aura lieu à Toulouse une manifestation pour l'occitan, et dans d'autres régions pour d'autres langues régionales.
     La FELCO y sera, et nous appelons nos adhérents comme tous les amis de l'occitan à l'école publique à manifester également.

    Certains savent que la FELCO avait proposé que s’organisent trois manifestations régionales le même jour, dans différentes régions, pas seulement en Languedoc, et en particulier là où le combat pour la langue est le plus difficile, au nord et en Provence, afin de multiplier l’écho médiatique de nos revendications, et d'impliquer localement des gens qui n'auraient pas fait le sacrifice d'un voyage loin de chez eux. Par ailleurs, le contexte de la campagne présidentielle, dont l’on pouvait prévoir (et dont on voit maintenant) qu’il serait tendu – invitait à agir avec une grande prudence pour ne pas laisser croire que nous étions mobilisés auprès de l’un ou l’autre des partis en lice, et pour affirmer que, comme associations culturelles, c’est l'ensemble du monde politique que nous interpellions.

    Tout cela nous l’avons dit franchement. Mais l’important maintenant est de réussir la mobilisation.

    La manifestation se fait à Toulouse, c’est là qu’il faut être, et il faut y être nombreux.

    Parce que c’est ainsi que nous pourrons réussir, avec l'aide des manifestations qui se feront en Bretagne, au Pays Basque, en Catalogne... à avoir un écho médiatique national - et pas seulement local - qui fasse savoir à l'opinion comme aux politiques la réalité et la force de nos revendications..

    C’est pour cela que nous, les enseignants du public fédérés dans la FELCO, nous serons à Toulouse le 31 mars, avec tous ceux qui veulent un avenir pour notre langue. Nous nous ferons voir et nous nous ferons entendre.

    Nous vous appelons à signer et à faire signer la « crida » en cliquant sur ce lien.

    Nous faisons confiance, depuis notre AG de Rodez juillet 2011, à nos collègues du CREO Midi-Pyrénées pour suivre l’action ; ce sont eux qui organiseront l’accueil sur place des enseignants du public et qui s’occupent aussi de la visibilité spécifique de notre cortège d’enseignants du public. Des drapeaux ont été commandés : ils seront à disposition des manifestants (aux alentours de 10 euros pièce, pour tous ceux qui voudront bien faire un don). Il est important que l’enseignement public se voie dans la manifestation.

    Anem, Òc, per la lenga occitana !

     

    Lo 31 de març, se manifestarà a Tolosa per l'occitan, e dins d'autras regions per d'autras lengas regionalas.

    La FELCO i serem, e sonam nòstres aderents coma totes los amics de l'occitan dins l'escòla publica a i èstre tanben.

    Coma se sap, aviam prepausat a un moment que s'organizèsson tres manifestacions regionalas lo meteis jorn, dins diferentas regions, pas solament en Lengadoc, e en particular aquí ont lo combat per la lenga es lo mai malaisit, au nord e en Provènça, per fin de multiplicar lo resson mediatic de nòstras revendicacions, e d'implicar localament de mond qu'aurián pas fach lo sacrifici d'un viatge luenh d'en aquò sieu… Amb aquò, lo contèxte de la campanha presidenciala, que se podiá preveire (e se vei ara) que seriá aspre - invitava a procedir amb una granda prudéncia per de dire de pas daissar pensar que marchàvem per un o l'autres dels partits en lici, e per afortir que, coma associacions culturalas, es l'ensems del mond politic qu'interpelàvem.

    Tot aquò o avèm dich francament.

    Mas çò important ara es de capitar la mobilizacion. La manifestacion se fa a Tolosa, es aquí que cal èstre, e i cal estre nombroses.

    Per çò qu'es aital que podrem capitar, amb l'ajuda de las manifestacions que se faràn en Bretanha, en Bascoat, en Catalonha... d'aver un resson mediatic nacional - e pas solament local - que faga saber a l'opinion coma als politics la realitat e la fòrça de nostras revendicacions..

    Es per aquò que los de l'ensenhament public, la FELCO, serem a Tolosa lo 31 de mars, cotria amb totes los que vòlon un avenidor per nòstra lenga. Nos farem veire, e nos farem entendre.

    Vos sonam a signar e faire signar la crida en clicar sul ligam.

    Fasèm fisança, dempuèi nòstra AG de Rodés julhet 2011, al CREO Miègjorn Pirenèus per seguir l'accion ; nòstres collègas organizaràn l'acuelh sus plaça dels ensenhaires del public, s’entrevan tanben de la visibilitat especifica de nòstre cortègi d’ensenhaires del public, de drapèls son estats comandats : seràn a la disposicion del mond (a l’entorn de 10 euros pèça, per totes los que voldràn plan ajudar) : es important que l’ensenhament public se veja dins la manif.

    Anem, Òc, per la lenga occitana !


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :