• Communiqué de presse sur le déroulement du CALR

    Le Conseil Académique des Langues Régionales (CALR) du 31 mai avait été reporté au dernier moment et devait se tenir le jeudi 28 juin 2012. Cependant, le Recteur a décidé de lever la séance après 10 minutes de tenue, privant ainsi l'enseignement de l'occitan de la seconde session du Conseil Académique.

    La presse, les élus, l’opinion publique ont été largement informés, ces derniers mois, des mesures régressives à l’encontre de l’enseignement public de l’occitan depuis janvier 2012.

    Le conseil académique des langues régionales (CALR) du 31 mai où ces mesures allaient être dénoncées par les représentants syndicaux, les délégués de parents d’élèves et les responsables associatifs avait été reporté au dernier moment et devait se tenir ce jeudi 28 juin.

    Après l’ouverture du Conseil par le Recteur Philip, celui-ci a été interpelé par le représentant de la Région, élu délégué au catalan et à l'occitan, puis par une responsable syndicale

    - sur les mesures régressives prises depuis le début janvier

    - sur le non-respect de la convention Rectorat / Région, signée le 14 décembre 2009 et en particulier sur l’absence de présentation et de mise en œuvre du schéma régional de l’enseignements des langues régionales, prévu par la convention.

    La déléguée du CREO a demandé que soient traitées en préalable les graves questions posées au Rectorat depuis plusieurs semaines :

    - suppression d'un demi-poste d'animation pédagogique, qui fonctionnait pourtant depuis 1982.

    - menaces sur les postes d’encadrement pédagogique du premier degré dans l'Aude et la Gard, à la faveur du départ à la retraite des titulaires de ces postes.

    Au motif que le CALR n’était pas un lieu de discussion syndicale ou politique mais une instance de l’Education Nationale réunie sous son autorité, le Recteur a demandé que l'on commence par le rapport de Monsieur Milangue, Directeur Académique des Services de l'Education Nationale (DASEN) chargé des langues régionales ; devant l'insistance des délégués, il a décidé de lever la séance après 10 minutes de tenue, privant ainsi l'enseignement de l'occitan de la seconde session du Conseil Académique.

    Les membres du CALR présents

    - déplorent le manque de respect des élus, représentants du personnel et des parents d’élèves, responsables associatifs ;

    - demandent la tenue d’urgence du comité technique de suivi du CALR, promis par les services rectoraux lors du CALR de décembre 2011. La réunion de ce comité, prévue par la convention Rectorat/Région, est indispensable à la préparation de la rentrée.

    Les représentants au CALR :

    - déléguée SE/UNSA

    - délégués FSU (SNES et SNUIPP)

    - représentante des parents d’élèves PEEP

    - représentant des parents d’élèves FCPE

    - représentante du CREO Lengadòc

    - représentants de la confédération des Calandretas

    NB : la pétition lancée par le CREO Lengadòc le 17 mai 2012 a recueilli à ce jour 1339 signatures électroniques et plus de 500 signatures ont été recueillies sur la version imprimée.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :