• Les revendications de la motion (CR) sont portées sur le bureau de V. Peillon

    Suite à la revendication du comité de vigilance pour les postes de créole au primaire en Guadeloupe, la motion du Conseil Régional de la Guadeloupe signée à l'unanimité de ses membres a été portée sur le bureau de Mr Vincent Peillon par le ministre des Outre-Mers V. Lurel.

    Rappel de la motion en question (les noms sont à modifier pour les remplacer par ceux des nouveaux ministres) : 

    REGION GUADELOUPE

    ----------------------------------

    CONSEIL REGIONAL

    5ème réunion plénière de l’année 2011

     

    Séance du mardi 06 décembre 2011


     

    RESOLUTION CONCERNANT L’OUVERTURE DE POSTES AU CONCOURS DE PROFESSORAT DES ECOLES SPECIAL CREOLE DANS L’ACADEMIE DE GUADELOUPE

     

    Nous, les élus du Conseil régional, réunis en assemblée plénière du mardi 06 décembre 2011, par le biais de cette résolution, nous voulons affirmer que :

    l La langue créole et son apprentissage dans les établissements d’enseignements de la maternelle et du primaire de la République française restent un facteur incontournable dans le développement endogène de la culture guadeloupéenne et dans le schéma de construction des citoyens guadeloupéens ;

     

    l La langue créole a une vraie valeur sélective pour un élève qui ambitionne l’excellence scolaire, et son caractère incontournable pour la re-médiation des élèves qui sont en difficulté scolaire, alors même que la Guadeloupe a un taux d’illettrisme trois fois supérieur à la moyenne nationale ;

     

    l La demande de l’enseignement du créole dans les écoles maternelles et primaires est en forte progression (l’effectif des élèves engagés dans la matière optionnelle du créole a plus que doublé depuis 2007 (1955 en 2007-2008 contre 4140 en 2010-2011) ce qui témoigne de la forte mobilisation des jeunes parents guadeloupéens, et le murissement de leur réflexion sur la portée de l’apprentissage de la langue créole comme un élément important de l’acquisition du socle de connaissances fondamentales pour l’élève ;

     

    l L’absence d’ouverture de postes au concours de professorat des écoles spécial créole risque à très court terme de mettre en péril la survie du CAPES de Langues régionales vivantes option créole.

     

    Nous, les élus du Conseil régional, nous interpellons :

    -       Monsieur le Ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative, Monsieur Luc Chatel ;

    -       Monsieur le Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Monsieur Laurent Wauquiez ;

    -       Madame La Ministre de l’Outre-mer et collègue du Conseil régional, Madame Marie-Luce Penchard ;

    -       Monsieur Laurent Delver, Recteur de l’Académie de Guadeloupe.

    Nous leur demandons de bien vouloir prendre toutes les dispositions nécessaires pour que des postes soient ouverts au concours de professorat des écoles, spécial créole, dès l’année universitaire 2012-2013.

     

     Nous demandons aux élus parlementaires de Guadeloupe de conjuguer leurs efforts auprès des ministres et recteur interpellés pour que des postes soient ouverts au concours de professorat des écoles, spécial créole, dès l’année universitaire 2012-2013.

     

     Monsieur le Président du Conseil régional, je vous demande de bien vouloir mettre en délibération cette présente résolution.

     

     

    Sylvie Gustave Dit Duflo

    Conseillère régionale


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :